Référencement – SEO Pays Basque

Labo

Référencement – SEO Pays Basque - Labo Constructeur maison Pays Basque

Les salaires dans les métiers de l’e-marketing.

Les salaires dans les métiers de l'e-marketing

Les rémunérations dans l’e-marketing.

Vous travaillez dans le domaine de l’e-marketing ? Vous êtes référenceur, traffic manager, ou même community manager et vous vous posez des questions sur votre salaire ? Vous estimez ne pas être assez payé pour ce que vous faites ?

D’après une étude publiée par Le Journal du Net, les salaires moyens sont les suivants :

  • Salaire d’un chargé d’acquisition : entre 25 et 48K € par an.
  • Salaire d’un référenceur SEO/SEM : entre 24 et 38K € par an.
  • Salaire d’un webdesigner : entre 28 et 40K € par an.
  • Salaire d’un webmaster : entre 30 et 38K € par an.
  • Salaire d’un développeur web : entre 31 et 44K € par an.
  • Salaire d’un community manager : entre 30 et 50K € par an (fonction de l’ancienneté)

D’autres exemples de rémunération dans l’e-marketing sont disponibles.

Les rémunérations sont plutôt intéressantes, mais à mon goût ne sont pas du tout le reflet de ce que l’on peut voir sur le marché de l’emploi…

Et vous, êtes vous dans cette moyenne? au dessus ? en dessous ?

 

Catégorie : E-marketing, Salaire
  • Paul Camicas a dit :

    On peut imaginer que les différences entre la fourchette inférieure et la fourchette supérieure s’expliquent par la taille de l’agglomération et le nombre d’années d’expérience. Mais dans des métiers récents comme le community management, on peut imaginer que cette dernière peut se bâtir très rapidement (un an – un an et demi). Donc tous les espoirs sont permis !

  • J3R a dit :

    En effet, étant donné que ces boulots se concentrent majoritairement sur les grandes villes (Paris, Lyon et autres).

  • Romain Pavillot a dit :

    C’est vrai que bien souvent, le coût de la vie dans une agglomération donnée conditionne la rémunération, à expériences similaires. Il me semble également par expérience que ces fourchettes (réalistes) s’appliquent à des entreprises bien structurées et se basant sur une grille de rémunération précise, ce qui n’est pas le cas de la plupart des PME / PMI. Comme dit Paul, la marge de progression promet d’être fulgurante, vu la jeunesse du métier !

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*